Niveau 18 – L’itération finale

L’article original « Level 18: The Final Iteration » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Nous nous approchons de la fin de cette aventure, alors si vous êtes encore ici, vous méritez quelques félicitations.

À ce stade vous avez créé un jeu. Vous avez playtesté votre jeu de nombreuses fois, avec de multiples objectifs (du fun à l’équilibrage à l’utilisabilité). Vous avez une liste de matériel que vous avez besoin de réunir, et une liste de choses que vous devez faire pour les réunir. Tout ce qui reste dans le Projet de Design est de le terminer.

Lire la suite

Niveau 17 – Interfaces utilisateur

L’article original « Level 17: User Interfaces » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Si vous en êtes arrivés à ce stade, votre jeu je l’espère se présente bien et vous approchez des étapes finales du design. Vous pouvez encore être tentés d’expérimenter avec les mécaniques, en particulier vu la courte période de temps alloué pour le Projet de Design, mais à ce stade je veux que vous vous arrêtiez sur quelque chose qui soit au moins « assez bon » de manière à ce que vous puissiez faire l’expérience des dernières étapes du design.

Une fois que vos mécaniques sont complètes et le jeu est jouable, équilibré et atteint vos objectifs de design, la dernière chose à faire est de déterminer comment construire la version finale. Ce n’est pas simplement une question de dessiner quelques illustrations pour vos cartes et plateau et l’envoyer à l’imprimeur. Il y a certaines considérations à prendre concernant l’interface utilisateur de votre jeu, et ces considérations sont ce dont nous allons parler aujourd’hui.

Lire la suite

Niveau 16 : L’équilibrage du jeu

L’article original « Level 16: Game Balance » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Quand des joueurs ou des game designers vétérans jouent à un jeu, s’ils s’en tirent trop bien ou trop mal, ils commenteront souvent l’équilibrage du jeu. Ce mot est important, mais je crains qu’il ne soit souvent sur-utilisé. Comme le mot « fun », il y a différents types d’équilibrage, et comprendre ce en quoi consiste l’équilibrage de jeu est important et ce que vous verrons aujourd’hui.

Pourquoi est-ce que nous le voyons maintenant et pas plus tôt (par exemple, disons, au début du Projet de Design ?) Comme précisé auparavant, équilibrer le jeu est quelque chose qu’il vaut mieux repousser jusqu’au moment où vous avez une bonne série des mécaniques cœurs. Équilibrer un jeu qui n’atteint pas ses objectifs de design est une perte de temps, et quand vous changez les mécaniques cœurs vous aurez à nouveau à équilibrer le jeu. Alors nous y sommes, avec un travail en cours qui a survécu à plusieurs tours de playtesting, et il est temps de l’amener au niveau supérieur.

Lire la suite

Niveau 15 – Le blindtest

L’article original « Level 15: Blindtesting » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Quand votre jeu est playtesté sans que vous (ou un autre designer du jeu) soyez personnellement présent pour observer, c’est ce qui s’appelle le blindtest1. C’est le sujet que nous verrons aujourd’hui.

Lire la suite

Niveau 14 – Jouer avec des non-designers

L’article original « Level 14: Playing With Non-Designers » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

En 2006 à la GDC, le game designer et chercheur Jesse Schell a dit que la compétence la plus importante d’un designer était l’écoute :

  • Écoutez vos playtesteurs. Il peuvent ne pas être des designers professionnels et leurs suggestions peuvent vous paraître ne pas faire sens. Mais s’ils réagissent d’une certaine façon à votre jeu, c’est votre rôle de comprendre pourquoi.
  • Écoutez votre jeu. Les jeux semblent souvent avoir une vie propre une fois qu’ils atteignent une certaine complexité, et il est plus important de faire un grand jeu que de faire le jeu que vous aviez voulu à l’origine.
  • Écoutez-vous. À chaque fois que vous suivez votre instinct en tant que designer, que vous soyez correct ou pas, vos instincts deviennent meilleurs. (C’est, de façon incidente, pourquoi un vétéran avec une expérience de 20 ans dans l’industrie sera un meilleur game designer qu’un étudiant qui débute l’université, quel que soit le « talent naturel » qu’un puisse posséder. Il n’y a pas de raccourcis. C’est aussi pourquoi je vous demande de faire autant de jeux cet été, c’est pour vous amener à un niveau plus élevé le plus vite possible.)

Lire la suite

Niveau 13 – Jouer avec des designers

L’article original « Level 13: Playing With Designers » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

En tant que designer, c’est une compétence importante d’être capable de playtester vos propres créations (ce que vous avez déjà fait au moins une fois). Il est aussi important d’être capable de mettre en place les conditions pour que d’autres personnes puissent playtester vos jeux, de manière à ce que vous puissiez retirer de l’information utile du temps précieux que vous avez (ce que nous couvrirons la semaine prochaine).

Il existe une autre face du playtesting : la capacité à playtester les jeux des autres personnes et fournir un feedback de qualité. C’est une compétence importante en elle-même, et de façon surprenante rare à trouver. La rareté en fait une compétence de grande valeur. Personnellement, j’ai reçu de nombreuses opportunités de travail en freelance de la part de collègues, simplement parce qu’ils savent que je suis doué pour trouver des défauts dans leurs designs. C’est ce que nous couvrirons aujourd’hui : la capacité à analyser de façon critique le travail en cours d’un camarade designer.

Lire la suite

Niveau 12 – Le test en solo

L’article original « Level 12: Solo Testing » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

À ce stade vous avez quelques idées, et vous avez un peu de feedback. Comme beaucoup de choses dans la vie et dans le game design, vous pourriez vous asseoir ici éternellement pour évaluer quels sont les meilleurs choix… mais à un certain point vous aurez besoin de travailler en direction de votre but. Choisissez une direction et allez-y, même si cela ne pourrait pas être la meilleure. Ayez confiance dans le fait que vous serez capable d’utiliser le processus itératif pour corriger les erreurs que vous faites le long du chemin.

Aujourd’hui j’aimerai couvrir le concept général de playtesting. Comme nous le verrons, il y a différents types de playtesting, et il est important d’être capable de faire la différence entre eux de manière à retirer un maximum de valeur du temps passé.

Lire la suite

Niveau 11 – Aperçu du projet de design

L’article original « Level 11: Design Project Overview » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Vous avez créé un jeu lors de la première journée de ce cours. Cela vous a pris en tout 15 minutes. Il n’était probablement pas très bon. À ce stade, avec votre compréhension actuelle des états de flow, des boucles de rétroaction et des types de décisions, vous pouvez probablement isoler les raisons pour lesquelles il n’était pas très bon.

Vous avez fait plusieurs autres jeux après celui-ci. Vous pourriez être fiers de certains d’entre eux, et embarrassés par d’autres. En regardant en arrière, vous pourriez en trouver un dont vous étiez fier et vous réalisez maintenant qu’il pouvait être meilleur. Ou peut-être pas.

De toute façon, vous savez comment faire des jeux.

Alors, faisons un bon jeu. Vous possédez tout le savoir et la théorie dont vous avez besoin.

Nous passerons le prochain mois à faire un jeu. Si vous êtes un étudiant, cela peut sembler être un temps incroyablement long pour vous, et vous serez surpris de la vitesse à laquelle le temps passe. Si vous avez un peu plus d’expérience, cela pourrait sembler un temps déraisonnablement court, mais je vous promets que vous pourrez le gérer. N’ayez pas peur ; vous ferons les choses étape par étape, en suivant le processus en entier. Vous n’aurez pas à tout terminer d’un coup. (Vous ne devriez pas. C’est comme cela que les jeux se font.)

Lire la suite

Niveau 10 – La narration non-linéaire

L’article original « Level 10: Nonlinear Storytelling » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

La dernière fois, nous avons appris quelques principes de base de narration linéaire, comme exposés par les personnes qui ont travaillé sur les livres, les pièces de théâtre et les films. Et c’est parfait pour les jeux qui ont une histoire linéaire. De nombreux jeux vidéo fonctionnent de cette façon, où l’histoire est essentiellement racontée comme un film découpé en petites parties, et le joueur doit compléter chaque section du jeu pour voir le prochain bout du film. Je ne veux pas dire cela d’une façon désobligeante ; de nombreux jeux populaires fonctionnent comme cela, et de nombreux joueurs trouvent ces jeux plutôt attrayants. Même à titre personnel, j’ai passé du temps à patouiller dans les écrans pour optimiser mon groupe d’aventuriers, seulement pour avoir ma femme clamer à l’autre bout de la pièce : « Arrête de faire ça et va te battre avec le prochain boss comme ça tu feras avancer l’histoire ! »

Lire la suite

Niveau 9 – Les histoires et les jeux

L’article original « Level 9: Stories and Games » a été écrit par Ian Schreiber et fait partie d’un cours de game design en ligne, publié sur le blog Game Design Concepts.

L’article original et cette traduction sont publiés sous licence Creative Commons (Attribution).

N’hésitez pas à visiter le blog de Ian Schreiber et suivre son compte Twitter.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Jusqu’à présent, nous avons parlé des jeux d’un point de vue purement ludologique1. Ce qui veut dire que nous avons regardé les jeux en tant que systèmes de règles, avec l’hypothèse implicite que les règles sont le jeu, et qu’un récit de n’importe quel type est simplement là pour embellir. (N’importe quel mot avec le préfixe lud- ou ludo- fait référence aux jeux ; la racine est le mot latin pour « jeu ». Nous utilisons des mots comme ludologie, ludographie et ludique parce que cela sonne plus distingué si vous le dites en latin).

Lire la suite