Concepts clés de jeu – Le videau

Texte original « Game-Defining Concepts – The Doubling Cube » écrit par Alex Harkey de GamesPrecipice.com

Traduit par Xavier Lardy et publié avec l’aimable autorisation des auteurs.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Ce mois nous avons vu plusieurs jeux qui présentent des concepts clés ; des mécanismes brillants et des idées notables qui partagent leur identité avec un jeu. Plus tard ce mois-ci nous verrons comment identifier les opportunités pour créer un concept clé dans votre jeu et comment commencer à l’implémenter dans la pratique.

Pour mettre en avant notre sujet mensuel nous avons voulu analyser un exemple pour démontrer comment une solution simple peut véritablement définir la stratégie d’un jeu tout en résolvant ses faiblesses.

Cette semaine, nous verrons l’un des plus grand concept jamais créé : le videau du Backgammon.

Une brève introduction

N’ayez pas peur si vous n’êtes pas familier avec le Backgammon, j’ai inclus une brève description du jeu et du videau. Soyez libre de passer à la prochaine section si vous êtes déjà familier.

Un bref aperçu du Backgammon

Le jeu Backgammon est un jeu de course abstrait à deux joueurs dont l’origine remonte aux plus anciens jeux de plateau. A leur tour, les joueur déplacent leurs jetons (souvent appelés pion, pierres ou compteurs) en lançant les dés et en allouant les résultats aux jetons pour les déplacer. L’objectif principal pour un joueur est d’être le premier à déplacer tous ses jetons en dehors du plateau. Afin de réaliser cet objectif les joueurs déplaceront leurs jetons vers le côté de leur adversaire, en décidant quand attaquer, bloquer ou dépasser les jetons de leur adversaire.

Malgré les niveaux avancés de stratégie du Backgammon, et l’émergence récente de compétitions professionnelles, il a toujours été un jeu associé à la chance. De même que pour le Poker, la compétence et la stratégie jouent un rôle plus important sur la durée, mais peuvent être éclipsés par des basculements significatifs dans la variance et la chance aux dés.

Un aspect important du Backgammon est que lorsque le lancer de dé donne un double, un joueur obtient l’équivalent de quatre mouvements ; de manière à ce que les dés puissent rapidement commencer à balancer le jeu en faveur d’un joueur par rapport à un autre.

Un bref aperçu du videau

Plusieurs personnes qui ont joué au Backgammon peuvent n’avoir pas joué plus d’une partie à la fois. Comme le résultat d’une partie est lourdement décidé par les dés, il n’est pas la meilleure évaluation de la capacité d’un joueur, le Backgammon peut aussi être joué dans une série de jeux au cours desquels les joueurs s’affrontent pour être le premier à remporter un certain nombre de parties ou de points. Par exemple, disons que les joueurs jouent pour onze points. Alors que cela pourrait être un nombre excessif de parties, c’est aussi là que le beauté du videau entre en jeu.

Chaque partie débute à la valeur de 1 point. Le videau est placé au milieu du plateau. Au fur et à mesure de la partie, si un joueur pense qu’il a un avantage, il peut proposer de doubler. La décision laissée à son adversaire est soit :

  • Accepter le double, ce qui augmente la valeur de la partie à deux points.
  • Refuser le double, mais concéder immédiatement la partie (et ainsi perdre un point).

Alors que cette décision est généralement rencontrée par un joueur à son désavantage, c’est souvent un choix cornélien. Poursuivre une bataille difficile ou se rendre et se battre une autre fois ? Si un joueur accepte le double, il gagne le contrôle du videau, qui peut en retour être proposé à l’adversaire si le jeu tourne en sa faveur.

Le génie du videau

Alors que l’idée est simple, qu’est-ce que le videau apporte au Backgammon que le jeu n’avait pas auparavant ? Voyons d’abord comment le videau affecte certaines déficiences potentielles du Backgammon. Ensuite nous examinerons plusieurs améliorations que le videau apporte au jeu. Gardez à l’esprit que cet article s’adresse plus aux joueurs et aux game designers qu’aux amateurs de Backgammon alors l’analyse des stratégies avancées sera absent.

Remèdes au Backgammon

Cela règle le problème de la durée de jeu étendue

Un des inconvénients du jeu Backgammon est qu’il peut en pratique devenir plus long que réellement nécessaire. Fréquemment la tension et l’excitation du jeu disparaît lorsque le jeu s’étire pour arriver à son terme. Le videau offre à la fois l’option et l’incitation à un joueur de forcer la décision de poursuivre ou concéder à l’autre joueur.

Alors que plusieurs situations de score peuvent apporter un plus grand bénéfice à jouer la partie jusqu’à son terme plutôt que doubler, nombre de fin de partie ennuyeuses peuvent être éliminées. Le videau permet à un adversaire qui est rapidement dépassé d’accepter respectueusement sa défaite dans une bataille tout en remettant en place le plateau pour continuer la guerre. C’est une alternative à la concession aux Échecs après avoir perdu sa Reine suite à une erreur en début de partie, ou pire, jouer une défaite inévitable plus longtemps que nécessaire.

Cela atténue la chance.

Vous ne pouvez pas contrôler l’issue d’un lancer de dé mais vous pouvez décider d’offrir de doubler ou bien d’accepter un double. Le dé permet un usage stratégique de l’offre de double après avoir gagné une avance significative. Est-ce que votre adversaire veut réellement doubler la valeur de la partie alors que vous avez 80 % de chances de gagner ? S’il accepte l’offre, célébrez cet instant alors que vous prenez l’avantage sur le long terme. S’il décline l’offre, vous avez transformé une probabilité de victoire de 80 % en une certitude de 100 %. L’utilisation stratégique du videau met le contrôle dans la main des joueurs, plutôt que dans le hasard des dés.

Avec toutes les critiques que les gens mettent sur les jeux qui ont une once de chance, n’est-ce que pas précisément ce que nous attendons des jeux ? L’imprévisibilité, les retournements favorables ou défavorables, une chance pour l’adversaire qui est à la traîne de remonter et plus que tout : la possibilité pour la compétence de décider au final de l’issue de la partie si les joueurs prennent effectivement les bonnes décisions.

Améliorations du Backgammon

Cela amplifie la stratégie

Le videau ajoute un niveau entier de stratégie au Backgammon qui n’existait pas à l’origine. Le Backgammon sans le videau est comme un Poker sans les mises – distribuez des cartes et voyez qui termine avec la main la plus forte.

Avec le videau, le meilleur joueur gagne plus souvent et est moins affecté par la variance des dés. Les joueurs les plus doués au videau retirent des points significatifs à leurs adversaires sur la position effective des jetons. L’élément le plus important à garder avec soi ici est que le videau complète naturellement le déroulement habituel du Backgammon  ; il apporte une variable stratégique qui peut affecter les décisions actuelles et futures une fois activé.

Il est remarquablement simple à prendre en main pour n’importe quel joueur

Si vous n’avez jamais joué au Backgammon avec le videau, essayez au moins une fois. Vous verrez qu’initialement rien ne change ; vous lancerez les mêmes dés et vous jouerez souvent de la même façon. Le dé n’interfère pas avec la structure habituelle du jeu.

En utilisant une augmentation minimale de la complexité, à proportion le niveau de profondeur stratégique que le dé ajoute est surprenant. Maintenant le dé augmente le nombre de fautes stratégiques. Les débutants se voient souvent accepter des offres de double alors qu’ils ne le devraient pas et les joueurs intermédiaires sont souvent évoqués comme déclinant une offre alors qu’ils auraient sans doute dû l’accepter.

La meilleure partie est que ce sont des erreurs clémentes. Il n’y a pas de situations de type « je t’ai bien eu » dans lesquelles un joueur ne se rend pas compte que leur entière stratégie peut s’écrouler (parce qu’il n’a pas réalisé que ses adversaires comploteraient pour s’accaparer le marché des ressources dans le jeu Power Grid – non pas que cela me rende amer ou quoi que ce soit). Quoi qu’il en soit, un joueur a toujours une chance de corriger ses erreurs et dispose toujours d’une capacité à se battre. Sur le long terme ils peuvent s’enterrer avec une mauvaise utilisation du videau, mais ils peuvent s’améliorer au fur et à mesure qu’ils progressent sur la courbe d’apprentissage.

Même les bases du videau sont faciles à appréhender par les nouveaux joueurs. Avez vous des doutes sur le fait d’offrir le double ou pas ? Mettez-vous à la place de votre adversaire – si vous n’êtes pas à l’aise avec leur prochaine décision, alors cela pourrait être le bon moment pour offrir le videau. Si vous recevez une offre de double, estimez si vous avez 25 % de chances de gagner, si oui alors acceptez.

Il augmente les enjeux

Il y a quelque chose de spécial à jouer une série de jeux qui ne peuvent pas être contenus dans l’approche « un seul match » de nombreux jeux de plateau traditionnels. Un inconvénient pourrait être que la septième partie dans les sports pourrait avoir de façon significative plus de poids que n’importe laquelle des six parties précédentes. Le videau assure qu’il n’y ait jamais de situation du type « je suis tellement loin derrière que je vais juste jouer mécaniquement le reste des trois parties et essayer de faire mieux la prochaine fois. » Le videau peut à n’importe quel moment transformer une partie un peu plate en une partie excitante.

Admettons que je sois en arrière de 3 à 4 points dans une série à 7 points. Dans la partie en cours, mon adversaire m’offre de doubler et bien que je sois encore à la traîne dans cette partie, je suis dans la situation où il est préférable d’accepter et prendre possession du dé. Maintenant la partie vaut deux points ce qui peut catapulter mon adversaire sur la ligne d’arrivée avec 6 points si je perds.

Non seulement mon adversaire et moi sommes bien plus intéressés par l’issue d’une partie qui autrement aurait pu être une partie ordinaire au milieu d’une série plus intéressante, mais j’ai eu plusieurs décisions stratégiques critiques à prendre. J’ai besoin d’évaluer ma stratégie globale et à quel point je dois être agressif de manière à gagner cette partie.

C’est une lame stratégique à double tranchant

En poursuivant l’exemple précédent, et si je prenais des risques calculés et renversait la situation, en prenant ainsi la direction de la partie ? Je peux maintenant offrir de doubler la partie pour 4 points et forcer mon adversaire à accepter de faire de rendre cette partie décisive pour le match.

Et ainsi mon adversaire fait maintenant face à la plus simple et agonisante décision de l’histoire des jeux. Il doit soit :

  • Refuser le double, ce qui me donne 2 points et une avance de 4 à 5 dans le match.
  • Accepter le double, et mettre en jeu ses points avec un désavantage notable.

A lui de bien choisir.

C’est la partie que je trouve la plus incroyable dans le videau : ce n’est pas un gadget occasionnel dans le jeu. Le Backgammon est excitant car une partie peut aller et venir et le videau n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Il existe un sentiment obsédant lorsque vous avez doublé une partie prématurément suivie par votre adversaire qui prend la main et vous offre de doubler à nouveau. Accepter le double initial et prendre le dé en votre possession apporte des émotions conflictuelles. Vous êtes de nouveau dos au mur mais vous avez la piste de lancement pour renaître de vos cendres. Comme un phénix.

Phoenix de circonstance

Conclusion

Il y a de nombreux exemples détaillés que je n’ai pas pu inclure mais si vous n’êtes pas convaincus par ces mots, jouez quelques parties avec le videau. Cela pourra paraître ordinaire au début mais si vous lui laissez sa chance vous verrez bientôt que c’est le concept clé le plus élégant à ce jour.

Étrangement, le videau semble avoir une application limitée aux autres jeux. Depuis sa création il est devenu une partie critique de l’identité du Backgammon de par le monde.

Il est difficile d’imaginer qu’une idée aussi simple puisse résoudre autant de problèmes tout en améliorant les meilleurs éléments du game design. Dans notre prochain article, nous établirons un cadre pour vous aider à créer un concept clé dans votre design en cours.

Article précédent : Introduction aux concepts clés de jeu

Article suivant : Construire des concepts clés de jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>